Classement des Universités sur Facebook : Avril

Mercredi 6 mai 2009 | Classements, Facebook, Réseaux Sociaux

bandeau_2

Voici le classement du mois d’avril. Malgré le nouveau look de Facebook, il y a beaucoup moins de rebondissements que le mois dernier. Les Universités sont les mêmes dans le top 10 des plus gros groupes, il n’y a pas de forte progression… Mais que se passe t-il dans les réseaux sociaux Universitaires? Le mois de mai sera peut-être plus convainquant, en attendant voici le classement du mois d’avril, ça sent la fin de l’année…

Le TOP 10 des groupes:

Classement des 10 plus gros groupes d’universités francophones par nombre de membres :

tableau_avril16

Le TOP 10 de la plus grosse progression :

tableau_avril22

Le TOP 10 des Pages :

Classement des 10 plus gros groupes d’universités francophones par nombre de “fans” :

tableau_avril31

guill

Ce mois-ci le top 10 des plus gros groupes d’Universités francophones reste assez constant.

  • À suivre de près, le mois prochain: L’Université de Laval qui occupe la deuxième place depuis de nombreux mois,  a  gagné 124 membres de plus comparé à Paris1-Panthéon Sorbonne qui n’en a gagné que 48. Enfin pas de panique l’écart reste toujours d’environ 450 membres…
  • Du côté des fans, le top 10 reste toujours et encore un petit clan très fermé : aucun nouvel entrant ce mois-ci et les écarts changent très peu sauf pour l’Université de Sherbrooke encore une fois, qui compte 200 fans de plus en un mois. Les progressions de ce mois-ci ne sont pas très élevées: le taux le plus élevé étant 6% pour l’Université de Lille 3 . Le meilleur taux le mois dernier était de 12,4 % pour l’Université de Rouen.

Voici maintenant le top des 100 groupes :

1 Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne 4785; 2 université laval 4408, 3 Université Paris Dauphine 4204, 4 université de Liège 4190, 5 Université Paris 4139, 6 université Claude Bernard Lyon 1 3638, 7 Université de Strasbourg 3541,8 Université de Toulouse 1 3270, 9 Université de Sherbrooke 3178, 10 Paris IV Sorbonne 3158, 11 Université de Nice Sophia-Antipolis 2964, 12 Université de la Sorbonne Nouvelle 2688, 13 université Jean Moulin Lyon 3  2685, 14 Université Paris Sud : Paris XI  2659, 15 université Lyon2  2486, 16 université de technologie de Compiègne  2362, 17 université de Provence aix marseille 1 2332, 18 Université du Québec à Trois-Rivières  2324, 19 université de pau et des Pays de l’Adour  2310, 20 université de Poitiers  2232, 21 université Paris 7 – Denis Diderot   2153, 22 université Paul Sabatier Toulouse    2122, 23 université Nancy 2   2084, 24 université Victor Segalen Bordeaux 2   2082, 25 université Louis Pasteur    2052, 26 université Rennes 2 – Haute Bretagne    1996, 27 université de Versailles Saint Quentin  1924, 28 université de Caen   1812, 29 université de Montréal  1811, 30 université Lille 2   1799, 31 université Marne la Vallée Paris est 1758, 32 université de Toulouse 2  1736, 33 université Pierre et Marie Curie   1734, 34 université de Technologie de Troyes – UTT   1692, 35 Université Paul Valéry  Montpellier III   1669, 36 université Robert Schuman  1521, 37 université d’Avignon    1503, 38 université de Picardie  1475, 39 université de Bretagne Sud  1427, 40 université Lille 3   1396, 41 université Pierre Mendès France  1379, 42 université de Bourgogne   1361, 43 université Marc Bloch   1326, 44 Université Jean Monnet   1322, 45 université Paul Verlaine Metz   1314, 46 Université de Valencienne  du Hainaut-Cambrésis 1290, 47 université Paris 5 – Descartes  1242, 48 université de Reims  1231, 49 Université de Toulon et du Var 1210, 50 Université  de  Savoie  1192, 51 université de Genève  1183, 52 Université de technologie de  Belfort-Montbelliard   1143, 53 université de Haute Alsace   1112, 54 université du Québec à Chicoutimi  1090, 55 université du Québec en Outaouais  1074, 56 université de Rouen  1074, 57 Université Paris Val de Marne : Paris XII  1057, 58 université de Nantes  1041, 59 université de Rennes 1 981, 60 UQAM 978, 61 Université Montpellier II   968, 62 Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis   939, 63 Université Paris-Nord : Paris XIII 868, 64 Université de  Franche-Comté     864, 65 université de La Rochelle    830, 66 université Paris 3   786, 67 université Paul Cézanne   Aix-Marseille III   768, 68 université d’Auvergne    763, 69 université du Québec à Rimouski   712, 70 université de la Méditerranée Aix-Marseille II   688, 71 université de Tours   591, 72 USTL lille 1   554, 73 université de Perpignan     533, 74 Université du Havre   523, 75 université Joseph Fourrier     510, 76 université d’Angers   501, 77 Université Henri-Poincaré  Nancy I     470, 78 Université de Bretagne Occidentale   458, 79 université d’Orléans    435, 80 université du Maine   425, 81 Université Paris II – Panthéon-Assas  399, 82 université Blaise Pascal      393, 83 université antilles Guyane  356, 84 Université du littoral Cote d’Opale     317, 85 Université d’Artois     173, 86 Université Stendhal grenoble 3     117
insights_48Sur la méthode : Les données ont été collectées tout au long de la semaine dernière. Le classement ne représente pas forcément la situation à un moment “T”, mais plutôt un ordre de grandeur. Si vous constatez qu’il manque un groupe ou que le groupe que j’ai choisi (toujours celui qui compte le plus de membres) n’est pas le bon : laissez un commentaire avec un lien vers le bon groupe ou la bonne page et nous rectifierons.
Partagez et diffusez cet article :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • viadeo FR

A lire également :

Tags: , , ,

14 Commentaires à Classement des Universités sur Facebook : Avril

delcroix
7 mai 2009

La question que je me pose concernant Lille3 : est ce que les étudiants ne cherchent pas un endroit de communication avec l’université suite au blocage de la fac (C’est sensible dans le billet de mon blog sur le blocage de Lille 3 où les étudiants cherchent des réponses et des contacts avec les enseignants).

Julien
12 mai 2009

Bonjour Manuel,

Ne faudrait-il pas pondérer ces classements en fonction de la taille des établissements concernés ? Si je compare le nombre d’étudiants au nombre de membre des groupes Facebook, Sorbonne atteint un ratio de 14% là où Laval tourne autour de 10% par exemple…

Concernant la communication sur Facebook, penses-tu qu’il soit du ressors des établissements de gérer les groupes portant leur nom, au risque d’aseptiser un outil de communication que les étudiants rendent bien plus vivant que n’importe quel service de communication ? Dans le cas de l’UPV-M, c’est un de nos étudiants qui a pris l’initiative de monter « notre » groupe, allant jusqu’à intéresser la PQR par l’organisation de manifestations telles qu’un pique-nique ou un jogging.

La création d’une page me semble plus pertinente pour l’institution.

@ bientôt,

Manuel
12 mai 2009

Bonjour Julien et merci de ton intérêt pour le sujet,

j’ai tenté une fois la pondération que tu suggères sur les conseils d’Eric Delcroix. Nous sommes simplement confronté à un problème qui tient à la nature des groupes ou des pages : l’impossibilité de distinguer les anciens des actuels étudiants parmi les supporters. Nous pourrions établir des ratios mais sans être capable de dire si le nombre de supporters est composé plutôt d’étudiants actuels ou d’anciens. Si les universités prenaient en main leur présence sur facebook (comme nous le conseillons à nos clients) on pourrait générer des pages destinées aux « anciens », d’autres aux « actuels » et les ratios prendraient alors tout leur sens.

En ce qui concerne la communication notre conseil est simple : si les universités doivent être sur facebook ce n’est pas pour « controler » c’est pour « influencer ». Gérer son image sur facebook cela passe d’abord par ne pas ignorer ce qui s’y passe, harmoniser sa présence, s’en faire l’écho sur le site institutionnel… ce n’est à aucun cas enlever aux étudiants leur pouvoir d’initiative. Les groupes ou les pages qui fonctionnement le mieux sont celles qui font confiance aux utilisateurs.

Julien
12 mai 2009

L’idée n’est pas tant de chercher à savoir quel pourcentage d’étudiants sont inscrits… Que de rapporter le nombre de membre des groupes à l’envergure de l’établissement. Le nombre d’étudiants semble encore le moyen le plus simple d’évaluer cette envergure : on ne peut pas attendre qu’une université de 14000 étudiants réunissent autant de fans ou de membres sur ses groupes qu’un mastodonte de 44000 étudiants.

@ bientôt,

Julien

Pauline Dreux-Palassy
17 mai 2009

Je ne vois pas l’UCP qui compte 2106 membres pourtant :
http://www.facebook.com/group.php?gid=12463315124

Ai-je mal vu ?

Manuel Canevet
17 mai 2009

Bonjour Pauline,

effectivement nous avons omis le groupe de votre université. Le moteur de recherche de facebook n’est pas encore au point et nous avons du passer à côté. Il sera intégré.

Votre université compte-t-elle une page également ?

Guillaume
22 mai 2009

Bonjour,

Page de l’Université de Cergy-Pontoise sur Facebook :
http://www.facebook.com/pages/Cergy-Pontoise-France/Universite-de-Cergy-Pontoise/110338540037

Greg
26 mai 2009

Tiens, notre université ne semble pas entrer dans le classement, alors que le groupe compte plus de 5000 membres. Il s’agit de l’Université Catholique de Louvain (Belgique). http://www.facebook.com/group.php?gid=2338783319

Université d'Auvergne
9 juillet 2009

Bonjour, tout comme julien, le fait n’est pas tant de savoir s’il s’agit d’anciens étudiants ou d’étudiants actuels, mais il faut comparer ce qui est comparable. Une université de 50000 étudiants devrait en toute logique avoir 5 fois plus d’amis qu’une université de 10000 étudiants. Hors ce n’est pas forcément le cas, et c’est là que l’on s’aperçoit de l’effort de « com » effectué par certaines université, ou bien de l’intérêt plus important de facebook envers les étudiants dans certaines régions.

De même, dans ce classement vous ne mentionnez que les groupes. A l’Université d’Auvergne par exemple, notre groupe est tout petit, mais notre profil dispose de 3000 amis. Votre classement n’est donc pas très représentatif, bien qu’il soit tout de même très instructif…

http://www.facebook.com/universite.dauvergne

Manuel Canevet
9 juillet 2009

@Université d’Auvergne > bonjour, il n’y a pas eu de classement au mois de Juin et nous allons profiter de l’été, à l’agence pour peaufiner une nouvelle mouture.
Depuis le début, le classement a déjà eu l’occasion d’évoluer : nous accordons aujourd’hui plus d’importance aux Pages car c’est le meilleur outil sur Facebook pour une institution universitaire. Les groupes peuvent remplir d’autres fonctions sociales mais leur fonctionnalités et leurs outils d’analyse sont franchement limités. Les profils quant à eux ne sont pas du tout fait pour matérialiser la présence d’une université sur ce média social : nombre de contacts limités (à 5000 d’accord), accès aux données personnels des contacts, pas de possibilité d’être plusieurs à administrer le profil… Vous remarquerez d’ailleurs qu’aucune grande marque présente sur le réseau n’a choisi cet outil. Un seul conseil, créer une page.

Ludovic Echalier
15 juin 2010

Bonjour, ia orana,
merci d’inclure la page de l’université de la Polynésie française dans voter classement. Une fois de plus, l’isolement géographique le dispute à l’isolement numérique… Pourtant nous multiplions les efforts pour faire connaître cette université ultramarine, avec des moyens autrement plus limités que les établissements métropolitains. De ce point de vue, je confirme l’analyse de Julien et consorts concernant le ratio. Auquel cas (avec 870 fans pour 3 300 étudiants), notre université franchit la ligne d’arrivée en tête… « maururu » de penser à vos homologues (du) Pacifique(s). Ludovic

Camille Lecoq
16 juin 2010

Bonjour Ludovic,
La distance géographique n’existe pas sur le net !
Comme nous l’avons déjà dit, il n’est pas toujours évident de calculer le pourcentage d’étudiants actuels présents sur Facebook, car beaucoup d’anciens sont aussi fans de la page.
Nous avons prévu d’écrire un nouvel article plus actualisé sur les universités sur Facebook et nous tâcherons de mentionner ce problème dans notre analyse.
Cordialement.

Ludovic Echalier
16 juin 2010

Ne t’en déplaise chère Camille, pour le vivre depuis près d’une décennie maintenant, je peux t’assurer que les TIC ne pallient l’isolement géographique que de manière très mineure. Cette problématique dépasse largement la thémaque « communication », les Etats généraux de l’Outre-mer en attestent largement.
Quoi qu’il en soit, merci pour ta réponse rapide et concise. Bonne journée

[...] pages officielles ont remplacé les groupes et du coup, certaines universités qui affichaient un très bon classement l’année dernière n’apparaissent plus du tout aujourd’hui. Tour d’horizon des usages actuels, des [...]

Laisser un commentaire



Seule agence française spécialisée « enseignement supérieur », Campus Communication est une agence de communication globale qui s’adresse aux universités et aux écoles supérieures.

iTunes U dépasse les 300 millions de téléchargements http://goo.gl/fb/b9vfl (via @servicesmobiles) 2010-08-25

Derniers commentaires
Agences communication Marseille: Cet article se révèle incroyablement bien...
Manuel Canevet: Ha bah voila ! Une réponse ! Notre article n’aura pas...
Martin Grandjean: Bonjour, Merci de ce récapitulatif. Comme vous m’en...