Une université américaine soigne l’e-réputation de ses diplômés

Vendredi 7 mai 2010 | Facebook, Réseaux Sociaux, RP, twitter

e-réputation

Alors que d’autres étudiants prennent le soin d’effacer leurs traces sur le web avant d’entrer à l’université, l’université de Syracuse (état de New-York) a décidé de protéger l’e-réputation de ses jeunes diplômés en leur offrant un abonnement au site Brand-Yourself.  Cette plate-forme de gestion de la réputation en ligne permet aux étudiants de contrôler leur image en ligne dès qu’ils commencent à chercher un emploi, mais elle est aussi un bon moyen de communiquer.

On sait d’après une étude récente, que 70% des recruteurs aux Etats-Unis ont déjà rejeté des candidatures à cause des informations consultées en ligne. Une autre étude constate que 45% des employeurs examine régulièrement les profils des candidats sur les réseaux sociaux.

Aussi, il est maintenant évident pour tout le monde qu’une bonne réputation en ligne influence considérablement les décisions d’embauche.

« Nos étudiants doivent avoir la meilleure réputation possible sur les réseaux lorsque des employeurs potentiels les recherchent sur Google, Facebook, Twitter et LinkedIn », explique le directeur du département de l’insertion professionnelle. « Brand-Yourself prépare l’entrée de nos étudiants dans la société actuelle du tout numérique. »

L’université protège aussi sa propre réputation

Mais c’est avant tout son image à elle que soigne l’université en proposant généreusement ce service à ces étudiants. Car des vidéos ou photos de soirées bien arrosées sur le campus, peuvent certes porter préjudice à l’étudiant concerné, mais aussi à la réputation globale de l’université.

Alors, pour s’assurer que les futurs étudiants ou leurs parents ne tombent pas sur de telles données, l’université a-t-elle trouvé la bonne solution ? Annoncer vouloir protéger la réputation en ligne de ses diplômés lui accordera en tout cas un bénéfice d’image :  une bonne campagne de communication autour de celle-ci au lancement de l’opération, puis un service concret offert à ses étudiants !

Mais une bonne réputation ne se gère pas en quelques clics sur un site spécialisé. Elle se construit patiemment, elle doit être confrontée à l’épreuve du temps. Quelques cours de culture générale sur les notions d’identité, d’image, de réputation, seraient sans doute également une bonne initiative pour un établissement censé dispenser savoir et culture.

Cette note est inspirée de l’article University to Provide Online Reputation Management to Graduates, publié sur le site Mashable.

Partagez et diffusez cet article :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • viadeo FR

A lire également :

Tags: , ,

1 Commentaire à Une université américaine soigne l’e-réputation de ses diplômés

Ac Suire
20 mai 2010

Pour compléter l’idée avancée dans le dernier paragraphe de cette note, les universités françaises proposent aux étudiants, dans le cadre de la certification informatique et internet (C2i), de les sensibiliser au sujet de leur identité numérique (cf. http://www.univ-nantes.fr/42619469/0/fiche___pagelibre/ ). Il conviendrait surement d’intégrer cette certification à toutes les formations dispensées à l’université.

Laisser un commentaire



Seule agence française spécialisée « enseignement supérieur », Campus Communication est une agence de communication globale qui s’adresse aux universités et aux écoles supérieures.

iTunes U dépasse les 300 millions de téléchargements http://goo.gl/fb/b9vfl (via @servicesmobiles) 2010-08-25

Derniers commentaires
Agences communication Marseille: Cet article se révèle incroyablement bien...
Manuel Canevet: Ha bah voila ! Une réponse ! Notre article n’aura pas...
Martin Grandjean: Bonjour, Merci de ce récapitulatif. Comme vous m’en...