Retour sur la commission Culture et université

Mercredi 13 oct 2010 | Politique

La semaine dernière, la commission « Culture et université » a remis officiellement son rapport à Valérie Pécresse. J’étais présent puisque j’ai eu le plaisir de travailler avec Emmanuel Ethis, et les 22 membres de la commission sur ce rapport.

Notre commission a rédigé 128 propositions.

C’est à la fois peu et  beaucoup trop. Peu au regard de ce qu’il reste à faire en matière culturelle dans et pour les universités. Peu aussi quand on mesure l’enthousiasme et le dynamise des acteurs qui sont déjà impliqués sur ce terrain.

Mais c’est également beaucoup car si toutes les universités n’en sont pas au même point sur le plan de la prise de conscience et de l’action culturelle, il reste à structurer une « pensée de la culture » à l’université et de réels moyens pour l’accompagner. En ce sens la profusion peut faire peur et paraitre un tantinet brouillonne.

Ces 128 propositions ne peuvent donc pas être un bréviaire à annoner mais une sorte d’invitation à l’action et à la réflexion.

Je ne suis pas familier du travail en commission à ce niveau mais je peux vous dire que plaisir, enthousiasme et frustration se mélangent allègrement. Frustration notamment parce que le temps est contraint : j’en profite pour saluer le travail du Président Ethis et de son équipe, qui ont su composer, en dépit de nos emplois du temps fantasques, une partition harmonieuse où chacun a pu contribuer et échanger avec le résultat que l’on sait.

Des regrets ?

Oui certainement. J’aurai aimé que notre commission ait plus de temps pour pouvoir mener un vrai travail préalable d’audit sur la culture et l’université. J’ai tenté de compenser en me plongeant dans un ouvrage qui a plus de 10 ans :  » Culture/Université. Le partenariat entre institutions culturelles et universités, Les Presses du réel, Dijon, 1997″ (épuisé), mais cela n’est pas satisfaisant.

J’aurai aimé pouvoir passer au stabylo la proposition n°6 dans tous les exemplaires du rapport. Elle ne devrait pas occuper la même place que les autres propositions.  Créer un service commun « culture » et doter chaque université d’une vraie politique culturelle est un préalable indispensable au reste.

J’aurai aimé que nous ayons plus de temps pour pousser la réflexion sur le rôle et la place des services culturels dans les universités : le service culturel peut-il être un opérateur ? Comment articuler service culturel et service « vie étudiante »,  ou service culturel et mission dédiée à la culture scientifique et technique (comme c’est le cas dans de nombreuses universités) ?

Ma conviction c’est que le service culturel doit être le plus transversal possible. Qu’il ne doit pas jouer le rôle d’opérateur de la culture mais plutôt celui d’une agence de moyens en lançant des appels à projet, tout en s’assurant que la politique culturelle de l’université puisse rayonner. Ma conviction c’est que le service culturel doit être un service politique au sens où il doit se placer entre les objectifs fixés par l’établissement et les différentes entités qui « produisent » de la culture à l’université (et dieu sait si elles sont nombreuses).

Et la suite ?

Pour commencer, dire que je serai ravi de discuter avec vous des propositions contenus dans ce rapport. N’hésitez pas  à m’écrire ou à laisser un commentaire.

Je crois pouvoir dire que beaucoup des membres de cette commission aimeraient poursuivre ce travail collectif engagé sur « culture et université ». Pourquoi ne pas transformer cette commission en observatoire ?  Cela inscrirait son action dans la durée et permettrait de mesurer les retombées de nos préconisations.

Je peux en profiter ?

Cela vaut ce que ça vaut, mais j’aimerais profiter de cette note pour remercier des gens qui m’ont beaucoup apporté sur la thématique « culture et université » au cours des dix dernières années. J’ai pensé à eux en acceptant de participer aux travaux de cette commission.  Merci donc à  : Catherine Bizouarn, Nicolas Cardou, Olivier Caro, Françoise Chedmail, François Clément,  Yvon le Gall, Yannick Guin.

Nantes, le 12 octobre 2010

Manuel Canévet

+ d’infos :

Partagez et diffusez cet article :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • viadeo FR

A lire également :

Tags: , , , , ,

4 Commentaires à Retour sur la commission Culture et université

Olivier Tacheau
13 octobre 2010

Pas de mise en ligne du rapport… c’est plus dommage !

Manuel Canevet
13 octobre 2010

ça ne devrait pas tarder. Et si vraiment vous êtes pressé, on peut s’arranger :-)

tacheau
14 octobre 2010

Si vous avez un 128 en rab’ je suis preneur. Me ferai un plaisir d’une recension ;-) #moderadinOn

LEGRAND
26 octobre 2010

Je suis preneur d’un rapport avant l’heure pour faire suite au travail que j’ai mené en master sur les centres culturels universitaires.

Laisser un commentaire



Seule agence française spécialisée « enseignement supérieur », Campus Communication est une agence de communication globale qui s’adresse aux universités et aux écoles supérieures.

iTunes U dépasse les 300 millions de téléchargements http://goo.gl/fb/b9vfl (via @servicesmobiles) 2010-08-25

Derniers commentaires
Agences communication Marseille: Cet article se révèle incroyablement bien...
Manuel Canevet: Ha bah voila ! Une réponse ! Notre article n’aura pas...
Martin Grandjean: Bonjour, Merci de ce récapitulatif. Comme vous m’en...