Classement des universités sur Twitter : décembre 2010

Mardi 14 déc 2010 | Réseaux Sociaux, twitter

Après notre classement des universités sur Facebook, nous avons fait un tour d’horizon de la présence de ces mêmes universités françaises sur Twitter. Les établissements sur Facebook ont-ils aussi un compte Twitter ? Qui sont-ils et comment utilisent-ils cette plateforme de micro-blogging aux 105 millions d’utilisateurs ?

Les 10 universités françaises les plus suivies sur Twitter (par nombre d’abonnés)* :

1 Université de Nantes 1210

2 Université de Lille 1 885

3 Université Claude Bernard – Lyon 1 878

4 Université d’Avignon 713

5 Université Pierre et Marie Curie 651

6 Université de Rennes 1 623

7 Université d’Auvergne – Clermont-Ferrand 1 547

8 Université Lumière Lyon 2 537

9 Université Sorbonne Nouvelle 500

10 Université Paris Ouest Nanterre La Défense 467

Notons avant toute remarque que ces 10 universités ont ouvert leur compte il y a plus d’un an. De quoi ne pas décourager celles qui débutent sur Twitter, comme l’université Paris Est Créteil Val-de-Marne, Paris Sorbonne, l’université de Pau et des Pays de l’Adour et l’université de Poitiers.

Dans l’ensemble, les universités qui ont le plus d’abonnés sont celles qui communiquent le plus sur leur compte Twitter. C’est le cas des universités d’Avignon, d’Auvergne, de Lyon 2 et Paris Ouest dont un lien vers leur compte Twitter apparaît sur la page d’accueil de leur site institutionnel. Et pourtant, ce ne sont pas elles qui publient le plus régulièrement ! Cette interaction entre le site officiel et les réseaux sociaux semble véritablement efficace. Ce constat est aussi valable pour Facebook, puisqu’on retrouve les universités de Lyon 2, l’UPMC et Lyon 1 dans le top 10 du classement sur Facebook.

Exemple d’un compte Twitter :

Notons par ailleurs l’arrivée des PRES sur le réseau. Nous avons trouvé quatre comptes Twitter : l’université de Bordeaux, Grenoble Université, l’université de Montpellier et Sorbonne Universités. L’intérêt pour les PRES à être présent sur Twitter est avant tout de gagner en notoriété. Les publications, qui informent de leurs actualités, tendent à améliorer la visibilité des PRES, notamment auprès des journalistes (très actifs sur la plateforme).

Trois conseils pour optimiser votre compte Twitter :

1. Publiez régulièrement, mais pas trop. L’idéal pour une université est de délivrer deux ou trois informations par jour à ses abonnés. Tweetez les actualités qui vous semblent pertinentes, avec des liens vers votre site institutionnel ou votre page Facebook. A éviter absolument : les publications automatiques qui remontent toutes les actualités de votre site. Les informations ne sont pas triées et en trop grand nombre, attention de ne pas lasser vos abonnés.

2. Interagir. Pour ne pas passer à côté de l’essence même des réseaux sociaux, il est important d’interagir avec les personnes qui vous témoignent de l’intérêt. Qu’ils soient étudiants, journalistes, blogueurs ou simples curieux, vos abonnés ont pris la peine de vous trouver et de vous suivre sur Twitter. Ne les décevez pas ! S’ils vous envoient un message privé ou vous citent, répondez leur ou remerciez les. Vous pouvez aussi retweeter leurs messages s’ils vous semblent pertinents.

3. Faire connaître votre compte. Pour grossir votre communauté sur Twitter, plusieurs solutions s’offrent à vous. Si vous publiez un contenu vraiment pertinent, les internautes s’abonneront sans trop de difficultés à votre compte. En revanche, si le nombre de vos abonnés est trop maigre, n’hésitez pas à inscrire un lien vers votre compte Twitter sur le site institutionnel, sur Facebook et sur vos différents réseaux. C’est la meilleure façon de se faire connaître par des personnes ciblées.

Enfin, si vous débutez et que vous manquez d’inspiration, allez fouiller dans les comptes Twitter de vos abonnés. N’hésitez pas non plus à jeter un œil sur les abonnements et listes de notre compte Twitter.

* Pour réaliser ce classement, nous sommes partis du constat que les universités ayant le plus grand nombre d’abonnés sont les plus attractives sur Twitter.

Partagez et diffusez cet article :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • viadeo FR

A lire également :

Tags: , , , ,

7 Commentaires à Classement des universités sur Twitter : décembre 2010

Havok
15 décembre 2010

Comme pour facebook un classement qui me semble un peu simpliste…
Le nombre d’étudiants, le nombre de tweets, la fréquence de mise à jour, la qualité des followers (etre suivi par @avendreviagra c’est quand même différent que d’être suivi par @nsarkozy), etc…
Bref je pense que dans cet article les conseils peuvent être utiles par contre le classement ne sert qu’à attirer le chaland…

Camille Lecoq
15 décembre 2010

@Havok, comme nous l’avons précisé dans l’article, « nous sommes partis du constat que les universités ayant le plus grand nombre d’abonnés sont les plus attractives sur Twitter. » Ce qui me semble assez logique. Quant à la « qualité » des followers, je ne me permettrais pas de mépriser les utilisateurs de Twitter en les définissant de bons ou mauvais followers.
Cependant, si vous avez des suggestions pour améliorer nos classements ou 100 000 euros à mettre dans une étude approfondie, ça m’intéresse. Vous êtes peut être un spécialiste en la matière? Dans tous les cas, n’hésitez pas, nous sommes ouverts aux remarques intelligentes. En revanche si vos remarques sont, pour le coup, simplistes, nous nous en passerons volontiers.

Manuel Canevet
15 décembre 2010

Cher Havok,

avez-vous été maltraité par un Classement étant petit ? Avez-vous divorcé d’un Classement récemment ?…. donnez moi des pistes qui me permettrait de comprendre pourquoi tant de haine contre les classements que nous publions ? :-)

Allez vous nous faire les mêmes remarques à chaque classement ? Il en va de la lassitude comme du désamour : cela arrive toujours plus vite qu’on ne croit. Si vous kiffez les indicateurs et les nombres à 10 chiffres après la virgule je vous conseille de scruter les rapports de l’OST, de passer un peu de temps http://www.education.gouv.fr/pid132/evaluation-et-statistiques.html ou bien même de monter vos propres classements.

Jamais nous n’avons revendiqué ni l’exhaustivité, ni la rigueur scientifique. Nos classements n’ont de valeur que pour ceux qui décident de leur en accorder. Et c’est très bien comme ça.

Nous avons complètement conscience des « manques » de ce genre d’exercice (notre chargée d’étude est d’ailleurs là pour nous le rappeler :-) ) mais nous les corrigerons pas pour autant.

Des études rigoureuses et complètes avec des méthodologies béton, nous avons l’habitude d’en faire. Ici ce n’est pas le propos.

Persuadé de votre compréhension…
Joyeux Noël .

Havok
15 décembre 2010

Oula, sensibles aux critiques on dirait… Le mieux serait d’enlever la zone « Laisser un commentaire ».
Le ton de vos réponses est me semble-t-il très irrespectueux pour un simple avis critique.

Tout ce que je dis c’est que l’intérêt d’un classement non « complet », non « rigoureux » est proche de zéro et que dans ce cas là… On s’abstient.

Désolé que mes propos hautement démesurés aient choqué votre susceptibilité.
Cordialement.

Emma
21 décembre 2010

En lisant vos commentaires je suis moi même assez choqué du ton que vous empruntez de manière générale avec les gens qui se permettent de vous contredire…
J’ai cru remarquer que vous vous étiez érigés en spécialistes des réseaux sociaux et du community management envers les universités a qui vous délivrez apparemment des formations et un énième classement…???(ou est l’étique pour une agence de comm de classer ses clients ou clients potentiels???).
C’est comme ca que vous leur apprenez a gérez les commentaires, en méprisants les internautes???!

Manuel Canévet
21 décembre 2010

Chère Emma,
Nous supposons que vous faites allusion au dernier échange au sujet du « classement » twitter ?
Nous ne méprisons absolument pas nos lecteurs, la preuve c’est que nous leur donnons librement la parole sur ce blog. Pour autant la règle est la même pour tous et la parole est également libre de notre côté. Libre et assumée : notre identité est connue de tous. C’est sur le blog la garantie d’un dialogue authentique et franc.
Idem, nous ne nous érigeons pas en spécialistes. Nous prétendons en effet avoir quelques compétences et nous avons de quoi le prouver. Cela suffit-il à faire de nous des experts ? Seuls nos clients seraient sans doute à même de le dire.
Enfin sur la question d’éthique que vous soulevez : nos « classements » sont conçus pour servir d’indicateurs à un instant « T ». Ils ne sont pas conçus pour mettre la tête sous l’eau à quiconque. Nous insistons sur le haut des classements à chaque fois car ils sont là pour souligner les bonnes pratiques et permettre à quiconque le souhaiterait de s’en inspirer.
Espérant que ces quelques lignes aient répondu à vos interrogations, et restant à votre disposition, bien cordialement.

[...] notre dernier classement en décembre 2010, l’université Lille 1 figurait déjà en seconde position. C’est sa bonne utilisation [...]

Laisser un commentaire



Seule agence française spécialisée « enseignement supérieur », Campus Communication est une agence de communication globale qui s’adresse aux universités et aux écoles supérieures.

iTunes U dépasse les 300 millions de téléchargements http://goo.gl/fb/b9vfl (via @servicesmobiles) 2010-08-25

Derniers commentaires
Agences communication Marseille: Cet article se révèle incroyablement bien...
Manuel Canevet: Ha bah voila ! Une réponse ! Notre article n’aura pas...
Martin Grandjean: Bonjour, Merci de ce récapitulatif. Comme vous m’en...