réussir son plan média en période de restriction budgétaire

Mardi 14 fév 2012 | Campagnes, RP

Anciennement chargé d’études marketing chez EURO RSCG 360, François ROUSSEAU est aujourd’hui consultant spécialisé en achat d’espaces publicitaires online (Google Adwords, Facebook…). Il nous fera partager sur expertise lors de notre formation « Réussir son plan média : de la PQR à Internet » les 15 et 16 mars prochain. Son leitmotiv : bien connaître les différents médias pour optimiser ses dépenses publicitaires.

1/ Qu’est-ce qu’un « plan média » ?
D’abord, il ne faut pas confondre plan média et relations presse. Le plan média est la dernière brique d’une stratégie de communication. C’est le moment où l’on va choisir les meilleurs médias et supports en fonction des objectifs que l’on a fixés. C’est un travail complet qui implique d’analyser de façon pertinente ses cibles pour savoir où, comment et quand on va les atteindre. Il est par ailleurs essentiel de maitriser parfaitement le service ou le message à promouvoir pour élaborer le plan média le plus cohérent.  Il faut également bien connaitre les spécificités de chaque média (presse, affichage, internet…), de chaque support pour choisir les meilleurs emplacements. Et bien sûr c’est un exercice d’économiste où l’on doit tenir compte des contraintes budgétaire, calculer le coût du plan média et estimer son rendement.

2/ En quoi internet révolutionne-t-il l’achat d’espaces publicitaires, notamment en période de restriction budgétaire ?
Internet a totalement bouleversé la façon d’appréhender l’achat d’espace. Le calcul du retour sur investissement qui était approximatif est devenu très précis. Le ciblage sur internet (par mots clefs, par centres d’intérêts…) n’a plus grand-chose à voir avec les médias d’antan. Aujourd’hui il existe un panel très large de produits publicitaires en ligne (de l’annonce à la vidéo) qui permettent de répondre à toutes les problématiques des annonceurs. Autant de changements qui ont permis de rendre accessible et efficace l’achat d’espace à des structures qui ont des budgets modestes. Quand, avec Campus Communication, je conçois une campagne pour une université ou une école, nous arrivons facilement à générer  10 000 visites supplémentaires sur un site internet avec moins de 3 000 euros d’investissement !

3/ Quels usages les universités et les écoles peuvent-elles en avoir ?
Ces établissements ont des problématiques de communication nombreuses (notoriété, image, inscription…) auprès de publics variés (lycéens, étudiants, entreprises, …). Internet est le média idéal pour atteindre tous ces objectifs. L’outil Google Adwords par exemple, en ciblant les jeunes au moment même où ils manifestent le plus d’intérêt pour s’inscrire dans un établissement d’enseignement supérieur, répond parfaitement à des objectifs de recrutement. Il permet à la fois de faire connaitre un établissement, de construire le trafic de son site web et d’augmenter le nombre d’inscriptions.  C’est une tendance de fond à l’échelle mondiale. En 2011, les secteurs de l’enseignement et de la formation ont dépensé plus de 2 milliards de dollars en achat de mots clefs sur Google Adwords !

***
REUSSIR SON PLAN MEDIA DE LA PQR A INTERNET – LES 15 ET 16 MARS 2012 (Paris)
Inscrivez-vous : http://www.campuscommunication.fr/nos-offres/formations/
(quelques places sont encore disponibles)

 

Partagez et diffusez cet article :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • viadeo FR

A lire également :

Tags: , , , ,

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire



Seule agence française spécialisée « enseignement supérieur », Campus Communication est une agence de communication globale qui s’adresse aux universités et aux écoles supérieures.

iTunes U dépasse les 300 millions de téléchargements http://goo.gl/fb/b9vfl (via @servicesmobiles) 2010-08-25

Derniers commentaires
Agences communication Marseille: Cet article se révèle incroyablement bien...
Manuel Canevet: Ha bah voila ! Une réponse ! Notre article n’aura pas...
Martin Grandjean: Bonjour, Merci de ce récapitulatif. Comme vous m’en...