réseaux sociaux, le temps des contenus, le temps des histoires

Lundi 11 juin 2012 | Classements, Facebook, Réseaux Sociaux, twitter

Alors que les premiers pas des universités et des écoles sur les réseaux sociaux datent principalement de 2009, cette année est l’occasion de jeter un regard en arrière et de tirer quelques bilans. Je l’ai brièvement fait à l’occasion de la conférence Educpros « Réseaux sociaux : les tendances 2012 ».

Facebook : une croissance continue du nombre de fans, mais de faibles volumes.

Top 3 (nombre de fans à la date de l’article) par catégories d’établissement :

C’est un phénomène inéluctable qui tient à la forte croissance du réseau lui-même. Tous les établissements  qui se sont lancés sur Facebook ont vu leur nombre de fans augmenter depuis 3 ans.   Cette augmentation mécanique ne peut pas être un motif de satisfaction.

Le critère à scruter est donc la quantité globale de fan et/ou le nombre moyen de fans supplémentaire par jour. Cela donne une idée du volontarisme de l’établissement et de son implication sur Facebook. Et là, le bas blesse.

Nos établissements ont un nombre de fan très faible en dépit d’une audience potentielle très forte. L’université Lyon 2 par exemple,  qui a créé sa page Facebook le 26/04/2010 compte moins de 10.000 fans. Avec 27.700 étudiants et  environ 4000 nouveaux bacheliers chaque année on pourrait imaginer un nombre de fan beaucoup plus élevé. Ce n’est pas la seule. 80% des universités comptent moins de 4000 fans sur Facebook.

Succès d’estime, cette audience ne permet pas une action à la hauteur des ambitions légitimes des établissements en matière de communication.

Twitter : une appropriation très différente selon les types d’établissements

Top 3 (nombre de followers à la date du relevé) par catégories d’établissement :

Rien de semblable entre les premiers établissements à prendre pied sur Twitter en 2009 et ceux qui aujourd’hui trustent les premières places.  Ceux qui se précipitent ne sont nécessairement ceux qui durent.

Et c’est particulièrement vrai pour les écoles d’ingénieurs dans leur ensemble. Attirées par le côté geek de la plateforme ? Sans doute un peu, mais aujourd’hui elles semblent dépourvues de stratégie et d’objectifs sur twitter. Un critère pourtant indispensable pour en tirer des bénéfices.Au boulot :-)

>> Autres infos sur la conférence :

- la présentation de Sylvain Léauthier : cliquez ici

Partagez et diffusez cet article :
  • Print
  • email
  • Facebook
  • Google Bookmarks
  • del.icio.us
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Netvibes
  • viadeo FR

A lire également :

Tags: , , , , ,

3 Commentaires à réseaux sociaux, le temps des contenus, le temps des histoires

jocelyne Rouis
21 juin 2012

Votre analyse, en ne portant que sur le nombre de fans global, privilégie d’une part les grandes universités et ne permet pas de mesurer si leurs actions ou publications sur Facebook ont un réel impact sur leur public.
Faire le rapport entre le nombre de fans et le nombre de personnes qui en parlent serait à mon sens plus judicieux!

En suivant vos critères nous avons autour de 200 étudiants dans notre école d’ingénieurs et près de 290 fans nous devrions être bien positionné …
Cordialement,

Manuel Canevet
21 juin 2012

200/290 c’est effectivement un bon ratio :-) un ratio qui ferait envie à bon nombre de grands établissements. Mais votre périmètre d’influence s’arrête-t-il aux étudiants actuellement dans vos murs ? C’est pour cette raison qu’il est souvent difficile de comparer de façon rigoureuse les établissements entre eux.
Sur le blog nous nous efforçons de donner régulièrement des « ordres de grandeurs ». Il va de soit que pour nos clients les analyses sont plus poussées ;-) .

[...] de l’outil qui nous permettrait d’affirmer qu’un virage majeur vient d’être pris. Audience encore faible, peu de moyens dédiés, peu ou pas de stratégie et d’indicateurs… le chemin se dessine mais [...]

Laisser un commentaire



Seule agence française spécialisée « enseignement supérieur », Campus Communication est une agence de communication globale qui s’adresse aux universités et aux écoles supérieures.

iTunes U dépasse les 300 millions de téléchargements http://goo.gl/fb/b9vfl (via @servicesmobiles) 2010-08-25

Derniers commentaires
Agences communication Marseille: Cet article se révèle incroyablement bien...
Manuel Canevet: Ha bah voila ! Une réponse ! Notre article n’aura pas...
Martin Grandjean: Bonjour, Merci de ce récapitulatif. Comme vous m’en...